« Europe numérique », le programme de déploiement des technologies numériques  05/05/2021

Ecran geant d'un ordinateur avec une carte du monde - et activites a l'international

Le programme « Europe numérique », premier programme européen entièrement dédié à la transformation numérique de la société et de l’économie européennes, a été définitivement adopté le 29 avril 2021.

Alors que la recherche et l’innovation dans le domaine numérique est financée depuis de nombreuses années par le programme cadre dédié, « Horizon Europe » aujourd’hui, son prédécesseur « Horizon 2020 » auparavant, les possibilités de financements européens pour déployer les solutions technologiques développées étaient rares. C’est pour combler ce manque que le programme « Europe numérique », connu également sous son nom en anglais « Digital Europe », a été conçu. Il est doté de 7,6 milliards d’euros pour la période 2021-2027 et s’applique avec effet rétroactif au 1er janvier 2021.

En contribuant à l’accélération de la reprise économique, ce nouveau programme tend à défendre l’avenir de l’Europe, son indépendance technologique, la compétitivité de ses économies, sa transition énergétique et sa capacité d’innovation. Outil important, il vise le déploiement de capacités et de solutions technologiques, telles que l’intelligence artificielle (IA), les supercalculateurs, la cybersécurité ou les plateformes de données.

Pour mettre en place des services numériques de pointe hautement performants et sûrs pour tous les citoyens et toutes les entreprises de l’UE, le programme « Europe numérique » finance des projets dans cinq domaines :

  • Le calcul à haute performance et le traitement de la donnée : 2,226 milliards €
  • L’intelligence artificielle : 2,061 milliards €
  • La cybersécurité : 1,649 milliard €
  • Le déploiement des capacités numériques et interopérabilité, la transformation numérique des services publics : 1,072 milliard €
  • Les compétences numériques avancées: 577 millions €

Le programme « Europe numérique » est mis en œuvre au moyen de quatre programmes de travail thématiques pluriannuels pour les actions dans les secteurs du calcul à haute performance et de la cybersécurité, pour les activités reliées à l’IA, au traitement de données, ou encore à l’acquisition de compétences numériques. Un de ces programmes est spécifiquement dédié au déploiement des EDIH (European Digital Innovation Hubs).

Les EDIH sont définis comme des pôles d’innovation numérique déployés au niveau régional, regroupant des acteurs constitués en guichet unique capable de connecter entreprises et administrations, aux moyens et aux écosystèmes dont elles ont besoin pour réussir leur transformation numérique. Les EDIH visent à proposer une offre d’accompagnement et de réseautage au moins sur l’une des trois technologies clés que sont : l’IA, la cybersécurité et/ou le calcul à haute performance. Le programme prévoit également la mise en place d’un réseau interrégional européen de EDIH selon un processus en deux temps :

  • une première phase avec une présélection nationale par les États membres par un appel à manifestation d’intérêt (AMI EDIH) : en France, cette procédure a eu lieu du 22 juillet au 30 septembre 2020 et 17 projets nationaux ont été retenus, dont un basé dans le Grand Est ;
  • une deuxième phase en vue de la sélection au niveau de l’Union européenne, par un appel à projet (AAP EDIH) ouvert aux seuls candidats présélectionnés au sein de leur Etat membre : cet appel, reporté à deux reprises déjà, est à présent annoncé pour fin mai 2021.

Pour mieux répondre à la transversalité des enjeux numériques, « Europe Numérique » devient ainsi un instrument financier complémentaire d’autres programmes européens existants : Horizon Europe co-finance la R&I, le Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe co-finance la connectivité numérique, la politique de cohésion et les plans nationaux de relance (abondés par la Facilité pour la relance et la résilience) co-financeront aussi ce défi important pour l’inclusion et la compétitivité des territoires.

En conclusion, ce tout premier programme dédié à la transformation numérique de l’Union européenne va être mis en œuvre dans une période charnière où le numérique est devenu omniprésent dans nos vies et dans nos usages quotidiens. Le programme est d’autant plus intéressant qu’il vise une sécurité numérique paneuropéenne et vise à réduire les inégalités entre les Etats membres, entre les territoires et entre les citoyens de l’UE. Il devrait donc être porteur de véritables opportunités économiques, notamment pour le Grand Est et ses acteurs de terrain engagés dans la voie de la transition numérique.