Faisons vivre ensemble le Mois de l’Europe en Grand Est !

Faisons vivre ensemble le Mois de l’Europe en Grand Est !

Publié par Alice Schäfer le mercredi 27 avril 2022

Mobilités, tourisme et culture

Faisons vivre ensemble le Mois de l’Europe en Grand Est !

La Région Grand Est organise en mai 2022 une nouvelle édition du « Mois de l’Europe ». Cette manifestation est d’autant plus symbolique puisque cette année la France préside le Conseil de l’Union européenne. Le Mois de l’Europe a pour vocation de sensibiliser les citoyens, et notamment les plus jeunes d’entre eux, aux valeurs européennes et de fédérer les acteurs de la région autour de ces dernières. A cette occasion, l’organisation d’évènements permettra de mieux connaître et comprendre l’Europe mais surtout de mettre en avant les politiques communautaires et leurs apports dans le quotidien de nos concitoyens.

Le Mois de l’Europe s’adresse à l’ensemble des acteurs de notre territoire tels que des bénéficiaires de fonds européens, collectivités, associations culturelles et sportives, établissements scolaires et universitaires, comités de jumelages ou société civile.

Les centres d’information Europe Direct sont les partenaires de l’organisation du Mois de l’Europe à l’échelle de notre territoire et peuvent être sollicités. Vous pourrez retrouver le mode d’emploi, les outils de communication, les exemples d’action et les contacts de nos partenaires, mais également inscrire votre événement à l’agenda régional sur la page dédiée au Mois de l’Europe

 

Article proposé par la Région Grand Est


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Partenariat hydrogène propre : les 41 appels à projet 2022

Publié par Claire Rérat le mardi 12 avril 2022

Mobilités, tourisme et culture

Partenariat hydrogène propre : les 41 appels à projet 2022

La Commission européenne a lancé son « partenariat pour l’hydrogène propre » en annonçant les premiers 41 appels à projets visant à accélérer la transition énergétique vers l’hydrogène. Ces appels sont financés par 300 millions d’euros issus du programme de la recherche et de l’innovation de l’UE, Horizon Europe. Ce partenariat public-privé a pour but de :

  • Soutenir la mise en œuvre de la stratégie hydrogène de la Commission européenne
  • Stimuler la recherche et l’innovation sur l’hydrogène propre
  • Renforcer la compétitivité de la chaîne de valeur de l’hydrogène propre de l’UE
  • Contribuer aux objectifs climatiques de l’UE, à travers le déploiement des technologies hydrogène.

Cette vague d’appels à projets concerne toute la chaîne de valeur de l’hydrogène :

  • La production : 10 projets
  • Le transport : 8 projets, notamment sur les bateaux de navigation intérieure et l’aviation
  • Le stockage et la distribution : 11 projets
  • La production d’électricité et de chaleur : 4 projets
  • Des projets horizontaux : 5 projets
  • Les vallées de l’hydrogène : 2 projets
  • Défi stratégique : 1 projet

Cette vague d’appels rassemble aussi bien des appels sur des sujets très techniques de recherche sur l’hydrogène que des appels visant à déployer les innovations.

Les appels pour des « vallées de l’hydrogène », concept associant à la fois des usages dans les secteurs de l’industrie, de la mobilité et de l’énergie, pourraient permettre d’accélérer le développement d’écosystèmes locaux de l’hydrogène à travers l’association de partenaires issus de divers horizons (entreprises, autorités publiques, universités). Les deux appels « vallées de l’hydrogène » font partie des projets phare du partenariat, c’est-à-dire des projets qui ont impact important sur l’accélération de la transition vers une économie hydrogène ainsi que sur la démonstration de la viabilité des solutions proposées par l’hydrogène propre. Pour ce faire, ils bénéficient de financements importants.

Ces 41 appels disponibles sur le portail « financements et appels d’offres » de la Commission européenne, se clôturent soit au 31 mai 2022  soit au 20 septembre 2022.

 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Nouveau Bauhaus européen – Appels à projets 2022 et 1er festival

Publié par Alice Schäfer le vendredi 8 avril 2022

Mobilités, tourisme et culture

Nouveau Bauhaus européen – Appels à projets 2022 et 1er festival

La Commission européenne a lancé 3 appels à projet dans le cadre du nouveau Bauhaus européen, qui valorise des modes de vies alliant durabilité et conception, nécessitant moins de carbone, et inclusifs.

La nouveau bauhaus européen vise l’élaboration de solutions à long terme, co-créées avec les citoyens, pour conduire à de véritables transformations au travers de solutions innovantes et d’évolution des politiques locales. Lancés par l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT), instrument d’Horizon Europe, deux appels, qui se clôturent le 29 mai 2022, sont axés sur l’engagement citoyen et la co-création de l’espace public avec les citoyens:

  • L’appel à participation citoyenne invite les citoyens à proposer des activités leur permettant d’adopter des habitudes plus durables et d’élaborer de nouveaux produits ou services. Les candidatures, mono-bénéficiaires, peuvent venir d’acteurs publics ou privés.
  • Le second appel à propositions porte sur la co-création de l’espace public. Les activités proposées devront inviter les acteurs locaux à intégrer la beauté et la durabilité dans leurs idées afin de repenser les espaces publics dans les villes, les zones urbaines et les zones rurales. Les candidatures doivent venir d’un consortium réunissant 2 à 4 organisations, dont au minimum une région ou une ville.

Tourné vers des petites municipalités désireuses de développer ce nouveau mode de vie se situant à la croisée des chemins de trois valeurs (durabilité, esthétisme et inclusion sociale), un troisième appel intitulé « Soutien aux initiatives locales du nouveau Bauhaus européen », vise à soutenir des projets d’assistance aux municipalités ne disposant pas des capacités nécessaires pour concrétiser leurs idées de projets relevant du nouveau Bauhaus européen. 20 concepts de projets territorialisés, bénéficieront ainsi d’un soutien sur le terrain, fourni par un groupe d’experts interdisciplinaires. Cette assistance pourra prendre la forme d’une expertise technique, réglementaire, financière ou socio-économique. Le soutien apporté par la politique de cohésion vise à contribuer à la mise en place d’une approche territorialisée des initiatives du nouveau Bauhaus européen aux niveaux régional et local, et à inciter les pouvoirs publics des États membres à lancer davantage de projets dans ce cadre. Les candidatures doivent être émises par des villes de moins de 100 000 habitants, au plus tard le 23 mai 2022.

Par ailleurs, la Commission européenne organise, du 9 au 12 juin 2022, la première édition du Festival du nouveau Bauhaus européen, autour de trois piliers :

  • « The Forum » : pour échanger et débattre de sujets relatifs au nouveau bauhaus européen ;
  • « The Fair » : pour exposer et présenter des projets et des prototypes soutenant les valeurs du nouveau Bauhaus européen ;
  • « The Fest » : un moment de fête alliant culture, art et convivialité célébrant la liberté d’expression avec des idées et des visions radicales, innovantes et disruptives.

L’édition 2022 du Festival aura lieu sous format hybride : les activités principales auront lieu à Bruxelles, mais les activités seront également diffusées sur une plateforme numérique accessible depuis le site officiel dédié à l’événement. Il est également possible de proposer l’organisation de « son événement Bauhaus », soit à Bruxelles, soit dans votre ville ou région d’origine et faire ainsi partie intégrantes de ce festival. Le Festival offre en effet l’opportunité aux personnes, communautés et organisations intéressées de partager des idées qui contribuent au nouveau Bauhaus européen, afin de leur conférer davantage de visibilité et d’impact. L’événement proposé devra porter sur au moins un des grands défis auquel le Bauhaus souhaite répondre :

  • Se reconnecter avec la nature
  • Retrouver un sentiment d’appartenance
  • Donner la priorité aux lieux et aux personnes qui en ont le plus besoin
  • Favoriser une réflexion à long terme, axée sur le cycle de vie et intégrée dans l’écosystème industriel.

 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Partez à la découverte de l’Europe avec DiscoverEU !

Publié par Claire Rérat le mercredi 6 avril 2022

Mobilités, tourisme et culture

Partez à la découverte de l’Europe avec DiscoverEU !

L’Union Européenne lance la nouvelle édition 2022 de DiscoverEU, initiative faisant partie du programme Erasmus+, qui a pour but de promouvoir la mobilité des jeunes en Europe.

Les conditions pour candidater, seul ou en groupe, sont simples : être âgé de 18 ans (c’est-à-dire né entre le 1er juillet 2003 et le 30 juin 2004), être résident d’un pays de l’UE ou d’un pays associé au programme Erasmus+ (Islande, Liechtenstein, Macédoine du Nord, Norvège, Serbie et Turquie) et répondre à un quiz.

Les candidats tirés au sort gagneront un abonnement de voyage qui leur permettra de partir à la découverte de l’Europe, de sa richesse culturelle et historique, sur une durée de 1 à 30 jours entre le 1er juillet 2022 et le 30 juin 2023. Cette année, les gagnants recevront également des cartes de réduction pour des visites culturelles, des activités sportives, des logements etc.

Candidatez entre le 7 et 21 avril 2022 sur le site dédié : DiscoverEU


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Exprimez-vous sur la transition des secteurs automobile et ferroviaire

Publié par MEGESolene le mardi 15 mars 2022

Mobilités, tourisme et culture

Exprimez-vous sur la transition des secteurs automobile et ferroviaire

En mars 2020, la Commission européenne a adopté sa Stratégie industrielle pour l’Europe, qui a pour but de soutenir la double transition vers une Europe verte et numérique, de rendre l’industrie plus compétitive et de renforcer l’autonomie stratégique de l’Europe. Cette nouvelle stratégie doit être déclinée dans les divers secteurs de l’industrie, notamment au sein de l’écosystème de la mobilité, qui inclut les secteurs automobile et ferroviaire. La Commission a donc publié un document de travail proposant des outils supplémentaires et de nouveaux axes de réflexion en ce qui concerne l’écosystème « transport et automobiles ». Il s’agit d’améliorer la résilience du secteur et de l’accompagner dans cette double transition. La consultation porte principalement sur deux questions : Quelles sont les synergies entre les secteurs de cet écosystème en termes de réponse aux challenges de la double transition ? Quelles sont les actions prioritaires permettant de faciliter la transition ?

Si vous souhaitez y contribuer, la consultation est ouverte jusqu’au 31 mars 2022.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Europe créative : revue des appels à projets

Publié par MEGESolene le lundi 14 mars 2022

Mobilités, tourisme et culture

Europe créative : revue des appels à projets

Europe créative 2021-2027 est un programme phare de la Commission européenne visant à apporter un soutien aux secteurs de la culture, de la création et de l’audiovisuel. Les nouveautés du programme 2021-2027 contribueront à la relance de ces secteurs en renforçant les efforts qu’ils déploient pour devenir plus inclusifs, plus numériques et plus durables sur le plan environnemental. 

Ce programme s’articule autour de 3 volets: le volet Culture, le volet Media, le volet Trans sectoriel. Les principaux objectifs du programme sont de : 

  • Préserver, développer et promouvoir la diversité et le patrimoine culturels et linguistiques européens; 
  • Accroître la compétitivité et le potentiel économique des secteurs de la culture et de la création, en particulier du secteur de l’audiovisuel. 

Le budget total du nouveau programme Europe Créative s’élève à 2,4 milliards d’euros sur sept ans, ce qui représente une hausse de 63 % par rapport au programme 2014-2020. L’objectif affiché par la Commission européenne est de contribuer à la relance de ces secteurs et de soutenir davantage de professionnels du monde de la culture, fortement impactés par la pandémie de Covid-19. 

Les principales nouveautés du programme sont : 

  • Un accent davantage porté sur la création transnationale et l’innovation; 
  • Un accès plus aisé au financement grâce à des taux de cofinancement plus élevés (niveaux de contribution accrus d’Europe créative aux projets); 
  • Un soutien axé sur la coopération à l’échelle de l’UE afin de rendre le secteur audiovisuel européen plus compétitif au niveau mondial; 
  • Un programme de mobilité pour les artistes et les professionnels; 
  • Des actions ciblant les besoins de secteurs créatifs spécifiques, tels que la musique, l’architecture et le patrimoine culturel. 

Le programme Europe créative est ouvert à toute personne morale, privée ou publique, légalement établie dans l’un des 27 États membres de l’UE ou dans un pays tiers participant au programme « Europe créative » à la date de la soumission de la candidature. Plus d’informations concernant les pays éligibles via ce lien. Les informations détaillées quant à la procédure de candidature sont disponibles sur le site web de l’Agence exécutive «Éducation et culture». 

14 appels sont actuellement ouverts sous le volet média, sur des thèmes relatifs à la formation et au développement de contenus audiovisuels et de jeux vidéo, la distribution et la promotion des œuvres audiovisuelles, de festivals et de salles de cinéma.  

  • Réseaux et opérateurs européens de VOD  
  • Délais de dépôt de candidature : 02 juin 2022  
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Marchés et mise en réseau  
  • Délais de dépôt de candidature : 28 juin 2022  
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Films on the move 
  • Délais de dépôt de candidature : 15 mars 2022 et 5 juillet 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • TV and online content  
  • Délais de dépôt de candidature : 05 avril 2022 et 20 septembre 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • European Film Distribution  
  • Délais de dépôt de candidature : 05 avril 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Outils et modèles économiques innovants  
  • Délais de dépôt candidature : 07 avril 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Réseaux de festivals européens  
  • Délais de dépôt candidature : 07 avril 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Slate Development  
  • Date de dépôt de candidature : 27 avril 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Talents et compétences  
  • Délais de dépôt candidature : 04 mai 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • European Film Sales Agent  
  • Délais de dépôt de candidature : 14 juin 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Co-Développement  
  • Délais de dépôt de candidature : 08 septembre 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 
  • Mini-slate Development 
  • Délais de dépôts de candidature : 08 septembre 2022 
  • Plus d’informations via ce lien 

 

 

Par ailleurs, 2 appels à projets sont actuellement ouverts sous le volet culture, mais avec une date de clôture très proche, à la fin mars 2022. Les sujets visés sont : 

  • MusicAIRE (An Innovative Recovery for Europe) cofinancé par l’Union européenne dans le cadre de l’« Action préparatoire – Music Moves Europe : Boosting European music diversity and talent »  
  • Délais de dépôt de candidature : 28 mars 2022.  
  •  Plus d’informations via ce lien. 

 

  • Projets de coopération culturelle européenne  
  • Délais de dépôt de candidature : 01 février 2022 – 31 mars 2022 

Concernant le volet Trans sectoriel, il n’y a pas d’appel à projet en cours ou prévu pour le moment. 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Frans Timmermans à la rencontre des jeunes du Grand Est

Publié par Virginie Manfroni le jeudi 3 mars 2022

Environnement, climat et santé Général Mobilités, tourisme et culture Recherche, innovation, enseignement supérieur

Frans Timmermans à la rencontre des jeunes du Grand Est

Frans Timmermans, premier vice-président exécutif de la Commission européenne, en charge du Pacte vert pour l’Europe, était à Nancy le mercredi 9 mars 2022, pour participer à un « dialogue citoyen » organisé par le Centre européen universitaire de Nancy – CEU (Université de Lorraine), la Ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy.

A l’heure de la présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), Nancy accueillait Frans Timmermans pour un dialogue avec les citoyens, le 9 mars dernier, dans les Grands Salons de l’Hôtel de Ville. Démarche proposée par la Commission européenne pour donner la parole aux Européens, ces « dialogues citoyens » permettent à celles et ceux qui le souhaitent de partager leur avis sur les grandes orientations politiques européennes, et d’exposer leurs idées pour participer à façonner l’Europe de demain.

Commissaire européen depuis 2014, Frans Timmermans, a été nommé, en 2019, par la Présidente Ursula von der Leyen, Premier Vice-président exécutif de la Commission européenne. A ce titre, il pilote les travaux de la Commission européenne relatifs au Pacte vert pour l’Europe, afin que l’UE atteigne la neutralité climatique en 2050. Homme politique et diplomate néerlandais, polyglotte et excellent francophone, il a étudié au Centre européen universitaire de Nancy durant l’année universitaire 1984/1985.

Dans le cadre de la COP territoriale du Grand Nancy, dynamique installée le 26 février par la Métropole du Grand Nancy pour mobiliser l’ensemble des acteurs locaux autour du climat, ce dialogue citoyen était le premier évènement d’ampleur pour favoriser le débat autour des transitions et construire un territoire mieux adapté aux grands enjeux climatiques et écologiques. L’ambition de la Métropole est d’accélérer la transition énergétique et climatique afin d’aller vers un territoire bas-carbone au cours des prochaines décennies, notamment par le biais d’un nouveau Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) en cours d’élaboration.

Mathieu Klein, Maire de Nancy et Président de la Métropole du Grand Nancy, Yves Petit, Directeur du Centre européen universitaire de Nancy, et Justine Roussie, Responsable du Centre d’information Europe Direct « Lorraine Grand Est », participaient au panel de discussion avec le Commissaire Timmermans.

Cet échange concluait l’événement intitulé « En Europe et au-delà », organisé par CRISTEEL Europe Direct et l’Association territoriale du Grand Est « Parcours le Monde ». A destination des jeunes, cet événement proposait plusieurs sessions d’information autour de la mobilité européenne et internationale, ainsi que sur les actions éco-citoyennes. Ainsi, à partir de 14h à l’Hôtel de Ville de Nancy, se succédaient différents temps forts pour souligner l’intérêt d’une expérience de vie à l’étranger avec une conférence inspirante sur le parcours et l’engagement écologique de Théo Curin, nageur de l’extrême, chroniqueur TV/Radio et comédien, suivie de rencontres avec des organismes d’accompagnement pour une mobilité à l’étranger. Enfin, des jeunes ont partagé leurs expériences d’emploi, d’études ou d’engagement citoyen à l’étranger, et ce, en amont du dialogue citoyen avec le Commissaire Frans Timmermans.

Ci-dessous, découvrez ou visionnez à nouveau le dialogue citoyen avec Frans Timmermans à l’hôtel de ville de Nancy

 

Article corédigé avec le Centre européen universitaire de Nancy (Université de Lorraine, membre de Grand Est-Europe), et la Métropole du Grand Nancy (agglomération du territoire du pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain, membre de Grand Est-Europe).

 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Le réseau transeuropéen de transport au coeur d’une consultation

Publié par MEGESolene le jeudi 27 janvier 2022

Mobilités, tourisme et culture

Le réseau transeuropéen de transport au coeur d’une consultation

Dans le cadre d’un paquet législatif plus large sur les transports, la Commission européenne a publié le 14 décembre 2021 la proposition de révision du règlement du réseau transeuropéen de transport (RTE-T), avec ses cartes en annexe, afin de définir les priorités en matière d’infrastructures de transport éligibles au cofinancement européen pour accélérer leur réalisation. Dans ce contexte, la Commission a lancé un appel à contribution, ouvert jusqu’au 23 mars 2022, sur la révision des orientations du RTE-T. Cet appel à contributions permet à toute organisation ou personne intéressée par le sujet de s’exprimer sur cette proposition de réforme. Au regard de la géographie régionale et de l’importance de connexions multimodales efficaces, le sujet intéresse particulièrement le Grand Est. Les contributions reçues, de 4000 caractères maximum, alimenteront le débat législatif entre la Commission, le Parlement européen et le Conseil.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Esch2022, une année de culture à la frontière franco-luxembourgeoise

Publié par MEGESolene le mardi 25 janvier 2022

Mobilités, tourisme et culture

Esch2022, une année de culture à la frontière franco-luxembourgeoise

En 2022, c’est au tour du Luxembourg d’avoir « sa » capitale européenne de la culture : Esch-sur-Alzette. De façon innovante, sont associées à ce titre 10 autres communes du sud du Luxembourg ainsi que 8 communes de la Communauté de communes du Pays Haut Val d’Alzette (CCPHVA) en France.

Trois spécificités font d’Esch2022 une capitale européenne de la Culture différente des autres :

  1. Elle est résolument transfrontalière.
  2. Elle incarne non pas une grande ville mais tout un territoire composé de villes moyennes et entrecoupé de zones rurales.
  3. Elle est implantée sur une terre encore marquée par son passé minier et sidérurgique. Génération après génération, des populations sont venues de toute l’Europe pour travailler dans les industries. Elles y ont apporté leur culture, leur mémoire, leurs traditions.

Avec pour thème principal « Remix », Esch2022 entend raconter l’histoire d’une région transfrontalière, au cœur de la construction de l’Europe, et suivre ses transformations de l’ère industrielle vers la société du savoir.

Le site internet d’Esch2022 permet de découvrir les 140 projets programmés tout au long de l’année par Esch2022. 35 d’entre eux auront lieu dans la partie française de la Capitale européenne de la culture : spectacle vivant, théâtre, débats, cinéma, création numérique, concerts… Ils sont portés à la fois par des structures associatives locales (compagnie de danse Chor à corps à Audun-le-Tiche, Pôle de l’image de Villerupt) et par des institutions culturelles nationales (TNS, Centre dramatique national de Thionville, Cité musicale de Metz, INA). La plupart de ces projets sont franco-luxembourgeois ou associent d’autres artistes européens.

Le point commun de ces projets est leur forte dimension participative : les citoyens sont invités à contribuer à la réflexion et au processus créatif par des débats, des résidences d’artistes ou des ateliers pédagogiques.

Plusieurs sites insolites, comme les mines d’Audun-le-Tiche et du Tiercelet, accueilleront des événements Esch2022 côté français. L’Arche, tiers-lieu nouvellement créé et consacré au cinéma, au numérique et à la musique, sera également un centre de gravité important.

Neuf projets français d’Esch2022 ont été labellisés au titre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Majoritairement financée par le Luxembourg, la Capitale européenne de la Culture Esch2022 bénéficie de la participation de la Région Grand Est à hauteur de 700 000 € pour soutenir les projets et l’attractivité de la partie française. Aux côtés des autres partenaires financiers français (DRAC Grand Est, Moselle, Meurthe-et-Moselle et CCPHVA), la Région Grand Est entend inscrire cet événement dans le long terme.

Les partenariats qu’Esch2022 a suscités entre artistes français et artistes luxembourgeois, entre amateurs et professionnels, entre citoyens de l’Europe réunis par la culture, ont vocation à se pérenniser pour redonner un souffle de fierté à une région qui tourne la page de la crise industrielle pour se tourner vers l’avenir.

Article proposé par la Région Grand Est


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Budget 2022 en hausse pour le programme « Europe créative »

Publié par MEGESolene le mardi 25 janvier 2022

Mobilités, tourisme et culture

Budget 2022 en hausse pour le programme « Europe créative »

La Commission a adopté le 13 janvier le programme de travail 2022 d’Europe Créative, définissant les priorités, le budget et les actions qui seront mises en œuvre dans le cadre de ce programme au cours de l’année 2022.

Sur un budget global d’Europe Créative pour la période 2021-2027 de 2,4 milliards d’euros, il est prévu de mobiliser 385 millions d’euros pour les différentes actions, soit une augmentation de 90 millions d’euros par rapport à 2021. Il s’agit de la plus importante dotation budgétaire allouée au programme jusqu’ici. La répartition du budget global amène à un engagement de près d’un tiers du budget de Europe créative au cours des deux premières années de programmation.

Cette augmentation vise à répondre au besoin urgent de financement pour ces secteurs en difficulté, afin de soutenir leur redressement et leur résilience dans le contexte difficile de la crise sanitaire. L’année 2022 devrait être une année clé de ce programme, avec des opportunités plus nombreuses et plus diversifiées pour les acteurs des secteurs culturels et créatifs que pour les autres années à venir.

Celui-ci est composé de trois volets : le volet Culture, le volet Media et le volet Transsectoriel.

Le volet Culture du programme contiendra de nouveaux appels et initiatives pour les secteurs de la musique, du patrimoine culturel, des arts du spectacle et de la littérature. Il lancera également un programme de mobilité destiné aux acteurs de la culture souhaitant se rendre à l’étranger pour acquérir une expérience professionnelle ou établir des collaborations internationales.

Le volet Media, axé sur l’audiovisuel, présentera également plusieurs nouveautés en 2022, notamment un soutien au développement de jeux vidéo innovants et d’expériences de réalité virtuelle.

Le volet Transsectoriel renforcera quant à lui le financement du laboratoire d’innovation créative et contribuera au nouveau Bauhaus européen.

En outre, les taux de cofinancement pour les projets de coopération culturelle, ainsi que pour plusieurs actions MEDIA, ont été augmentés, pouvant atteindre un maximum de 95% sur certaines actions.

Enfin, la Commission a par ailleurs annoncé que le programme englobera des initiatives portant sur d’autres priorités de l’UE, notamment l’Année européenne de la jeunesse.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter