Appel à projet pour les Groupes Opérationnels du Partenariat Européen pour l'Innovation - avant le 31 mai

Appel à projet pour les Groupes Opérationnels du Partenariat Européen pour l’Innovation – avant le 31 mai

Publié par Marie Clotteau le mercredi 21 février 2024

Agriculture, affaires sociales, emploi

Appel à projet pour les Groupes Opérationnels du Partenariat Européen pour l’Innovation – avant le 31 mai

La Région Grand Est lance un nouvel appel à projet pour mettre en place des Groupes Opérationnels (GO) pour le Partenariat Européen pour l’Innovation. L’appel à projet est ouvert jusqu’au 31 mai 2024 et il permettra de financer des nouveaux projets, en lien avec la stratégie régionale « Ambition 2030 » avec un co-financement de 90%.

 

Les projets doivent couvrir l’une des thématiques suivantes :

  • Renforcer la résilience face aux changements climatiques et contribuer à l’autonomie de la Région sur le plan alimentaire
  • Accélérer la transition agro-écologique et l’évolution des pratiques agricoles innovantes
  • Favoriser le développement des voies de valorisation des produits agricoles, viticoles et sylvicoles

 

Les projets d’une durée maximale de 36 mois doivent rassembler au moins 3 partenaires de nature différente et au moins 50% d’entre eux doivent être situés au région Grand Est. Les modalités financières ont été grandement simplifiées pour faciliter la mise en œuvre par rapport à la période de programmation précédente.

 

Pour l’instant, un seul appel à projet est envisagé pendant la période de programmation actuelle. Plus d’informations sont disponibles sur le site de la Région Grand Est et directement dans le texte de l’appel.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Votre opinion sur la pollution de l’eau par les nitrates agricoles

Publié par Marie Clotteau le lundi 4 décembre 2023

Agriculture, affaires sociales, emploi Environnement, climat et santé

Votre opinion sur la pollution de l’eau par les nitrates agricoles

La Commission européenne ouvre une consultation ce vendredi 1er décembre, sur la pollution de l’eau par les nitrates agricoles. Cette consultation invite autorités régionales et locales, notamment celles en charge de l’eau, de l’environnement, du climat, mais aussi agriculteurs et professionnels des secteurs concernés et les ONG environnementales à donner leur avis. L’objectif sera d’évaluer si la directive sur les nitrates de 1991 qui vise à protéger la qualité de l’eau en réduisant les nitrates d’originale agricole est encore adaptée. Plus spécifiquement, la consultation a pour but d’analyser si la directive actuelle aide bien les agriculteurs à s’adapter aux changements climatiques, en soutenant de nouvelles pratiques agricoles en promouvant le recyclage des effluent d’élevage transformés. Elle a également pour but d’analyser l’efficacité de la directive actuelle pour prévenir la pollution par les nutriments provenant de l’agriculture et de voir les difficultés de sa mise en œuvre.
Cette consultation est la première étape pour l’évaluation de la directive sur les nitrates qui sera faite par la Commission en 2024.
Les réponses à la consultation sont attendues d’ici le 8 mars 2024. Cliquer ici pour en savoir plus et participer à la consultation.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Jusqu’à 20 000 euros avec le Prix des jeunes européens inspirants !

Publié par Barbara Valganon le dimanche 16 juillet 2023

Agriculture, affaires sociales, emploi

Jusqu’à 20 000 euros avec le Prix des jeunes européens inspirants !

A un an des élections au Parlement européen, ce nouveau prix propose une dotation financière et accompagnement personnalisé des projets récompensés. Ouvert aux associations européennes, vous pouvez candidater en ligne jusqu’au 31 août.  

Le Prix « Inspiring Young Europeans » est porté par IYE (Inspiring Young Europeans), réseau citoyen d’engagement de la jeunesse européenne en partenariat avec la Commission européenne et l’OFAJ. Le réseau IYE compte 19 organisations qui informent et sensibilisent et engagent les jeunes sur tous les enjeux liés à l’accompagnement des jeunes, au vivre ensemble, à la promotion d’une citoyenneté durable et européenne.

En plus d’une dotation financière, le prix offre aussi aux organisations lauréates un accompagnement personnalisé dispensé par les 19 structures de l’écosystème IYE qui mettent à disposition leur expertise et leur force de diffusion au niveau européen.

Quels sont les prix ?

  • Un grand prix de 20 000 euros ;
  • Un prix inspiration de 10 000 euros ;
  • Un prix OFAJ de 15 000 euros.

Les organisations éligibles en France sont les associations ou les organisations à but non lucratif françaises ayant comme bénéficiaires des jeunes lycéens, étudiants ou jeunes en formation non encore insérés sur le marché du travail. Pour le grand prix et pour le prix inspiration, les projets doivent impliquer des jeunes d’au moins un pays de l’Union européenne en plus de la France autour de la citoyenneté et des thématiques d’intervention d’Inspiring Young Europeans. Pour le prix OFAJ, les projets doivent impliquer des jeunes français et allemands.

Les projets doivent obligatoirement prévoir une mobilité (physique, virtuelle ou hybride).

 

Pour plus d’information, consultez le guide de cet appel et candidatez sur la plateforme dédiée.

 

 

 

 

 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Participez à l’enquête sur les objectifs de développement durable dans nos territoires !

Publié par Barbara Valganon le lundi 27 mars 2023

Agriculture, affaires sociales, emploi

Participez à l’enquête sur les objectifs de développement durable dans nos territoires !

Le Comité européen des Régions, l’OCDE et le Réseau de solutions pour le développement durable viennent de lancer une enquête qui vise à établir une carte géographique des villes et régions particulièrement actives sur les « objectifs de développement durable » (ODD).

En septembre 2015, les chefs d’Etat et de gouvernement se sont réunis à New York pour adopter un programme de développement durable à l’horizon 2030. Ce programme contient un plan d’action s’appuyant sur 17 objectifs, tels que l’égalité entre les sexes, un monde sans faim et la préservation des écosystèmes terrestres et aquatiques, entre autres.

En vue d’évaluer les progrès réalisés en Europe concernant la mise en place de ces objectifs de développement durable, une enquête a été lancée par l’OCDE, le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) et le Comité européen des régions. Ainsi, l’information recueillie par le biais de cette enquête permettra de faire le point sur les progrès réalisés par les villes et les régions européennes en ce qui concerne la mise en œuvre des ODD, tout en analysant l’impact de la pandémie COVID-19 et de la guerre en Ukraine sur ceux-ci. Cette enquête se focalise notamment sur deux domaines spécifiques : celui de l’énergie et celui de l’alimentation, considérés comme des priorités politiques pour l’UE dans le contexte actuel.

Cette enquête s’adresse uniquement aux administrations infranationales (villes, départements et régions). Comptez environ 15 minutes pour y répondre. Le questionnaire est disponible dans toutes les langues de l’UE et il sera ouvert jusqu’au 7 avril.

Pour participer à cette enquête, consultez le site dédié.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Lancement du Pôle européen du chanvre à Troyes

Publié par Gaëtan Claeys le lundi 27 mars 2023

Agriculture, affaires sociales, emploi Développement régional et urbain

Lancement du Pôle européen du chanvre à Troyes

Le 2 février dernier, plus de 200 participants étaient réunis pour célébrer le lancement du Pôle européen du chanvre, après 4 années de mobilisation, d’échanges et d’apprentissages au sein d’un écosystème chanvre qui s’élargit chaque jour en Grand Est, comme en France et en Europe.

Cet événement convivial a accueilli un public varié : entreprises, collectivités, universités, centres de recherche, syndicats professionnels, réseaux de promotion, agriculteurs, associations… À l’image de la double dimension locale et internationale du Pôle, l’événement de lancement s’est déroulé à Troyes, dans l’Aube, et s’est inscrit dans une dimension nationale et mondiale avec la présence d’intervenants de France, de République tchèque, de Belgique, de Turquie et des États-Unis.

Fort de la légitimité de son écosystème, au cœur du principal bassin de production de chanvre en Europe (60% de la production française, 20% de la production européenne), le Pôle européen du chanvre vise à faire du territoire du Grand Est la référence européenne de l’économie du chanvre et à déployer un modèle de transition territoriale par la bioéconomie du chanvre. Ce projet, initié et soutenu activement par Troyes Champagne Métropole, arrive à une étape cruciale de déploiement et va donner lieu à la mise en œuvre de projets collectifs dédiés au développement de la production, des transformations et des usages du chanvre en Grand Est et au-delà.

La journée du 2 février a été rythmée par des témoignages inspirants autour des nombreuses valorisations du chanvre, de la coopération, des transitions territoriales et des nouveaux modèles de consommation. Les partenaires du Pôle européen du chanvre ont eu la possibilité de disposer d’un stand afin de mettre en avant leurs activités. Tout cela en présence d’élus de la Région Grand Est, des départements de l’Aube et de la Haute-Marne, de Troyes Champagne Métropole et de l’Université Reims Champagne Ardenne. La journée s’est terminée sur un moment fort avec la création du Pôle européen du chanvre lors de l’Assemblée générale constitutive de l’association de préfiguration, qui basculera en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) en fin d’année.

Plus d’informations

 

Article proposé par Troyes Champagne Métropole


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Votre ville, prochaine capitale européenne de l’inclusion et de la diversité ?

Publié par Gaëtan Claeys le jeudi 26 janvier 2023

Agriculture, affaires sociales, emploi

Votre ville, prochaine capitale européenne de l’inclusion et de la diversité ?

La deuxième édition de ces prix vient d’être lancée par la Commission. Dans cette édition 2023, un prix spécifique pour les autorités locales promouvant l’égalité LGBTIQ sera également décerné. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 février 2023.

 Le prix des capitales européennes de l’inclusion et de la diversité est ouvert à toutes les autorités locales de l’Union contribuant à la création de sociétés plus justes, en favorisant la diversité et l’inclusion dans les domaines suivants : le genre, l’origine raciale ou ethnique, les croyances religieuses, le handicap, l’âge ou encore l’identité LGBTIQ.

Ces prix se divisent en deux catégories, à savoir, une pour les collectivités de moins de 50 000 habitants et une pour les collectivités de plus de 50 000 habitants.

Un nouveau prix pour les villes européennes promouvant l’égalité LGBTIQ sera également décerné à trois lauréats..

Comment candidater aux prix des capitales européennes de l’inclusion et de la diversité ? Consultez le site officiel du Prix des capitales européennes de l’inclusion et de la diversité ainsi que le guide du concours.

 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Candidatez aux Prix Charlemagne pour la jeunesse européenne 2023 !

Publié par Barbara Valganon le mardi 17 janvier 2023

Agriculture, affaires sociales, emploi

Candidatez aux Prix Charlemagne pour la jeunesse européenne 2023 !

Depuis 2008, le Parlement européen et la Fondation du Prix international Charlemagne d’Aix-la-Chapelle organisent un concours récompensant les initiatives de jeunes impliqués dans des actions en faveur du projet européen. L’appel est ouvert jusqu’au jeudi 2 février aux jeunes de 16 à 30 ans.

Quelles sont les conditions pour participer? Avoir entre 16 et 30 ans, participer à un projet – à titre individuel, au sein d’une organisation ou encore d’un groupe de jeunes –  contribuant à la promotion et au développement des valeurs européennes et d’une identité partagée, ainsi que pouvant servir d’inspiration et d’exemple concret aux jeunes en Europe.

Un jury national sélectionnera, d’ici le mois de mars, un lauréat par pays, puis un jury européen désignera trois projets lauréats parmi les 27 lauréats qui recevront 7 500 € pour le premier, 5 000 € pour le deuxième et 2 500 € pour le troisième.

La cérémonie de remise des prix aura lieu dans la ville allemande d’Aix-la-Chapelle

Pour plus d’informations et pour candidater aux Prix Charlemagne, cliquez sur le site dédié.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Programme « citoyens, égalité, droits et valeurs » : les appels 2023 sont ouverts

Publié par Barbara Valganon le jeudi 5 janvier 2023

Agriculture, affaires sociales, emploi

Programme « citoyens, égalité, droits et valeurs » : les appels 2023 sont ouverts

Le programme européen « citoyens, égalité, droits et valeurs », doté d’un budget total de 1,56 Md€ pour 21/27, qui vise à favoriser le développement de sociétés européennes inclusives et démocratiques, ainsi qu’à promouvoir les valeurs de l’UE, vient d’ouvrir plusieurs appels à propositions.

Conformément au programme de travail de la Commission européenne pour cette année 2023, plusieurs appels à proposition ont récemment été lancés dans le cadre du programme CERV.

Quelles sont les prochaines échéances pour candidater ?

  • Pour les appels à projets dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants (volet « DAPHNE »), la date limite de dépôt des dossiers est le 19 avril 2023;

 

  • Pour les appels à projets pour lutter contre le racisme, la xénophobie et la discrimination, dans le cadre du volet « EQUAL », la date limite de dépôt des dossiers est le 20 juin 2023;

 

  • Pour les appels visant à promouvoir les droits liés à la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, la date limite de dépôt des dossiers est le 25 mai 2023;

 

  • Enfin, pour les projets de réseaux de villes, la date limite de dépôt des dossiers est le 20 avril 2022.

 

Plusieurs webinaires thématiques pour aider les organisations intéressées à préparer leur dossier de candidature sont prévus prochainement :

  • Mercredi 25 janvier, de 11h à 13h – session d’information sur l’appel à propositions sur la protection et la promotion des valeurs de l’Union. Plus d’information, ici.
  • Jeudi 2 février, de 9h30 à 12h – session d’information sur l’appel à propositions sur la mémoire européenne. Plus d’information, ici.
  • Samedi 4 février, de 10h à 12h – session d’information sur l’appel à propositions sur l’appel à propositions pour prévenir et combattre la violence sexiste et la violence contre les enfants (volet « DAPHNE »). Plus d’information, ici.
  • Mercredi 8 février, de 10h à 12h – session d’information sur l’appel à propositions concernant le jumelage et les réseaux de villes. Plus d’information, ici.

 

Retrouvez toutes les informations sur ces appels à projet sur le site dédié de la Commission.

 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Colloque de restitution du partenariat européen pour l’innovation | PARTAGE

Publié par Gaëtan Claeys le mardi 6 décembre 2022

Agriculture, affaires sociales, emploi

Colloque de restitution du partenariat européen pour l’innovation | PARTAGE

L’azote cette ressource précieuse : Comment gagner en autonomie et quelles perspectives pour les systèmes de culture ?

Le Programme Agronomique Régional pour la Transition Agro-écologique en Grand Est (PARTAGE), a répondu à cette problématique lors de son colloque de restitution qui s’est tenu sur une journée le 17 novembre 2022 au Centre Prouvé de Nancy. Une journée couronnée de succès rythmée par une table ronde, des présentations, des posters et de riches échanges. De quoi valoriser 4 années de travaux auprès de 180 personnes.

Le projet, élaboré avec 21 partenaires acteurs du territoire est sous le pilotage de la Chambre régionale d’agriculture Grand Est dans le cadre de l’appel à projet pour le Partenariat Européen à l’Innovation (PEI), est soutenu par les fonds Européens FEADER et la Région Grand Est.

Des thématiques variées ont été abordées pour répondre aux problématiques des acteurs agricoles. A travers une table ronde et des multiples interventions, les participants au colloque ont assisté à des échanges sur :

  • Une analyse du contexte géopolitique et économique qui pousse à repenser la nutrition azotée
  • Présentation du PEI PARTAGE et des différents axes de travail pour boucler le cycle de l’azote à l’échelle du territoire (vidéo de présentation : https://youtu.be/SZQpwjcr1QY)
  • La gestion de la fertilisation azotée en limitant les pertes dans l’environnement à travers le pilotage intégral de la fertilisation du blé et la volatilisation de l’azote dans différents contextes pédoclimatiques
  • La fertilisation organique des prairies à travers les leviers testés et évalués en Wallonie (Belgique) pour limiter les pertes d’azote par volatilisation
  • La mise en place de nouvelles méthodes de fertilisation azotée du blé en Allemagne avec CULTAN et inhibiteurs
  • De l’azote renouvelable avec les légumineuses : leviers pour valoriser leurs bénéfices dans les rotations
  • Transformation de protéines végétales à destination de l’alimentation humaine
  • Des protéines contre de l’azote organique : développer des échanges céréaliers-éleveurs
  • La gestion territoriale des produits organiques : Modélisation avec MAELIA pour accompagner des démarches collectives et optimiser les flux
  • L’intérêt pour les territoires des matières fertilisantes d’origine résiduaire, retour d’expérience en Plaine de Versailles
  • L’accompagnement des changements de pratiques : présentation de la démarche et des outils utilisés par les conseillers du PEI PARTAGE
  • Transition bas-carbone : les leviers «azote» ont leur carte à jouer, retour sur l’accompagnement des polyculteurs-éleveurs et enseignements du PEI CarbonThink

 

Ces échanges furent rythmés par des témoignages d’agriculteurs et conseillers du projet (visualiser les vidéos thématiques)

La journée fut conclue par une ouverture transfrontalière et des perspectives d’avenir prometteuses sur la thématique car en effet, les travaux menés ne s’arrêteront pas là et seront poursuivi dans le cadre du PEI émergence ORFEA à partir du 1er janvier 2023.

 

Article proposé par la Chambre Régionale de l’Agriculture Grand Est

 


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter

Corps européen de solidarité 2023 : nouvel appel à propositions doté de plus de 142M€

Publié par Gaëtan Claeys le vendredi 2 décembre 2022

Agriculture, affaires sociales, emploi

Corps européen de solidarité 2023 : nouvel appel à propositions doté de plus de 142M€

La Commission européenne vient de lancer un appel à propositions dans le cadre du Corps européen de solidarité pour 2023. Ce programme entend permettre aux jeunes qui le souhaitent de participer à des activités de solidarité dans de nombreux domaines, allant de l’aide aux personnes défavorisées à la contribution à des actions dans les secteurs de la santé et de l’environnement, dans l’ensemble de l’Union et au-delà.

Le programme est ouvert aux personnes âgées de 18 à 30 ans pour les activités de solidarité répondant à des défis sociétaux et de 18 à 35 ans pour le volontariat en soutien aux activités d’aide humanitaire internationale.

Cet appel est doté d’un budget de plus de 142M€ et les jeunes souhaitant participer à celui-là doivent s’inscrire sur la plateforme dédiée à cet effet, où ils peuvent consulter la liste des organisations qui mettent en œuvre des projets de volontariat.

Pour plus d’information sur ce dispositif, consultez le site du Corps européen de solidarité.


Lire la suite

Retour au blog Partager : Facebook Twitter